russian | | | italiano | italiano | italiano |+ 382 (0) 41-230 250 | info@cetinje.travel

Le monastère de Cetinje

Dans ce monastere il y a la main de Saint Jean le Baptiste, le fragment de la Croix où a été crucifié Jesus Christ et les reliques de Saint Pierre de Cetinje; on y trouve aussi le premier livre imprimé en 1494. Ivan Crnojević a déplacé le siège de sa résidence de Žabljak à Obod Rijeka Crnojevića.

Il y siégait pendant six ans. En reculant devant l’attaque des Turcs, il a transféré sa résidence de Obod au champ de Cetinje, au pied de la montagne Lovćen où il a construit la Cour( 1482) et le monastère, d’après le vœu qu’il a donné un an avant dans l’église de Notre Dame de Loreto en Italie.Le monastère avec l‘église de Notre Dame a été fini jusqu‘ au mois d‘aoùt en 1484 quand le duc a pu mettre l‘inscription en pierre „ Au nom de ta naissance Sainte Notre Dame, je t‘ai construit ton temple en été (1483/84)”.

L‘ année suivante, le maître Ivan Crnojević a remis au monastere la charte, écrite au pergament en lui régalant les nombreux biens à soutenir. Ensuite il y a déplacé la résidence du metropolite monténégrin de l‘île Vranjine. De ce temps -là le monastère de Cetinje était le siège des prince- évêques, des autorités ecclesiastiques et politiques du pays mais aussi la cible des attaques des forces otomanes. Le monastère est resté le même jusqu‘à 1692. En continuant la tradition des Crnojević, prince- évêque Danilo a érigé en 1701 le nouveau monastère sur site où était la Cour de Crnojević. Au XVIII siecle ce monastère a été détruit après la pénétration des Turcs à Cetinje et de nouveau renové.